Page d'accueil   À cœur   Liens      m'écrire ?
Pour chercher par un mot clé, dans cette page, utiliser la fonction "recherche" (ctrl f) de Firefox : La barre de recherche s'affiche, on y saisit le mot clé, et les occurrences du mot se retrouvent alors toutes surlignées dans la page.




Éduquer vers la liberté ? Pas sans une informatique libre !

Les
Technologies de l'Information et de la Communication Électronique me semblent mériter une attention particulière du fait du rôle crucial qu'elles jouent  aujourd'hui dans les processus d'échanges sur lesquels reposent la vie de l'organisme social dans son ensemble, quel que soit le niveau de zoom appliqué pour l'observer. Nos petites structures, nos réseaux, citoyens ou privés basculent en effet tous un à un dans une banalisation du recours au courrier électronique et aux diverses formes de site internet, que ce soient des sites statiques à l'ancienne, des blogs ou des "systèmes de gestion de contenus" (CMS) plus ou moins interactifs. Pourrait-on imaginer aujourd'hui  faire sans ? Non certes. Il importe donc de se pencher d'urgence sur le comment, sous peine de se laisser emporter sur des rails dont la destination pourrait bien être très différente de celle que l'on souhaite, ou que l'on croyait.
                                                                                                                         voir en bas de page quelques liens et références

POUR LE LIRE ET L'IMPRIMER, télécharger ici le

Guide Libre Association

Des logiciels pour libérer les projets associatifs


  gnu                                Tux                    
Manifeste de la guérilla pour le libre accès (Aaron Swartz)
paf, boum !

Stallman

Beaucoup de nos contemporains ont aujourd'hui des difficultés à  laisser atteindre leurs facultés d'entendement autrement que par des contenus audio-visuels sur écrans. Or, la problématique du logiciel libre et de la propriété intellectuelle semble à beaucoup une thématique ardue et rébarbative. Philippe Borrel a réalisé sur ce sujet un film dont on a ici la bande annonce et devant être diffusé sur Arte en février. On peut sûrement le recommander.
Premier février  2019
****
Le logiciel libre sur FRANCE CULTURE, une passionnante émission rassemblant des protagonistes à la pensée bien réveillées (venant de Libération, Framasoft et Micro$oft). 39 minutes pour approfondir la portée sociale de l'informatique libre et les enjeux qu'elle soulève.
15 juin  2018
****
Tristan Nitot a produit à Toulouse, cet automne une passionnante conférence sur la question de la nécessité de chercher de l'alternative aux Gafams (fatales ;-) ). On peut soit regarder la vidéo, soit en lire la retranscription effectuée par les bénévoles de l'April.
****
Linux équipe 100 % du Top500 des meilleurs supercalculateurs au monde, article sur developpez.com, le 15 novembre 2017, par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités .
Linux règne sur le calcul intensif. Cet événement se profilait à l'horizon depuis 1998, lorsque Linux est apparu pour la première fois sur la liste des supercalculateurs TOP500. C'est désormais chose faite : les 500 superordinateurs les plus rapides au monde utilisent Linux.
15 janvier  2018   
****
L'internet mobile n'est sûrement pas une technologie dont on aurait à se féliciter de la généralisation, au vu des dégâts multiples qu'elle engendre, tant au plan écologique qu'au plan de cette calamiteuse marchandisation de l'attention humaine. Pourtant, puisqu'elle est là, Gaël Duval, cofondateur jadis de la distribution Linux Mandrake, lance aujourd'hui un projet de système d'exploitation pour mobiles, sous le nom d'Eelo, libre et open source, qui vise à proposer une alternative aux deux seuls systèmes actuellement disponibles, Androïd (Google) et OSx (Apple). Pour s'informer sur ce projet ambitieux et issu d'un précieux sursaut devant le rouleau compresseur des GAFAMs, aller voir ici .
1er janvier  2018   

****
Un logiciel gestionnaire d'association intégré, complètement libre et transparent ? Ça existe, et ça s'appelle Garradin (gestion des adhérents, mailing, compta,...)
****
Les inventeurs des réseaux dits "sociaux" commencent à demander pardon ? les déclarations se multiplient sur le sujet et  j'ai rassemblé ici quelques retranscriptions. On trouve aussi par ici  un petit listing de ces "repentis de la Silicon valley ;-)
****

S'éveiller à la question des "Formats de fichiers"  qu'on utilise ?
L'urgence ne semble toujours pas faiblir et cet article reste d'actualité...
***
Trackers et Smartphones : Un article du Monde, édifiant et bien documenté montre ici le mode de fonctionnement labile et incontrôlable de la plupart de ce qu'on appelle des "applications" sur ces appareils connectés.
***

Tim Berners-Lee
, qui dans les année 1990 a lancé l'internet depuis son laboratoire du CERN à Genève, vient de donner une interview au Guardian pour faire part de son inquiétude sur les processus de dénaturation de l'internet résultant des pratiques des grands monopoles des GAFAMS. Un appel au sursaut des consciences.                                                                                                                                                        23 novembre 2017
***

La Fédération Internationale des Ceméa et l'association nationale des Ceméa prennent position au sujet de la complaisance des administrations d'États (dont le Français) vis à vis des GAFAM : L'abus de Google à l'École peut nuire gravement à notre société...
15 septembre 2017
 ***
Aujourd'hui, si la question m'est posée de quel est le fournisseur de messagerie électronique le plus recommandable, je répondrais que l'idée d'un prestataire "gratuit" est résolument à exclure si l'on ne veut vraiment pas être utilisé à des fins qu'on ne souhaiterait pas soutenir. Certes, GMX-Caramail propose une solution incomparablement plus recommandable que Gmail, mais c'est quand même un modèle économique du vieux monde, basé sur la pub, qu'il serait préférable de ne pas encourager. Il est beaucoup plus sain de payer le juste prix de son service de messagerie. Et ça ne coûte pas cher, dans le monde associatif. Chez Riseup, on donne ce qu'on veut, mais le service est assez minimaliste et correspond à un usage plutôt militant. Pour une prestation plus étoffée quoi qu'aussi associative et bien française, on a La mère Zaclys. Il suffit d'adhérer à l'association (5 ou 10 € par an), et on dispose d'une excellente messagerie @zaclys.net qui peut être utilisée en webmail (roundcube) ou en client pop avec Thunderbird ou même en imap  avec un "téléphone intelligent" (hum !) sous Androïd. Une autre offre de très haute qualité à la fois éthique et technique, c'est celle de Posteo, facturée 12€ par an.
màj le 28 octobre 2018
 ***

Facebook et le "temps de cerveau disponible"  Il s'agit d'un article de Yoan Boniface, du journal Libération. Il a beau avoir 5 ans d'âge, son contenu n'a depuis pas été démenti d'un iota dans sa dénonciation du détournement de l'internet que mettent en œuvre Facebook, Google, Apple  et quelques autres.

***
Des conseils utiles pour "libérer" ses pratiques informatiques ? Il faut acheter le petit livre de Christophe Masutti, l'un des pilier de  Framasoft. Bien écrit et accessible à tous.
***
Les copains de Framasoft ont mis en ligne la traduction d'une belle interview d'Eben Moglen dans laquelle il fait vertement la morale à un journaliste voulant l'interroger sur ses pensées concernant les réseaux "sociaux". Ça s'appelle "Trop d'ordures dans les rues ?" et ça fait partie d'un site web tout entier consacré à ces problématiques et à leurs solutions.

***
L'esprit collaboratif a encore frappé ! Et comme à chaque fois, ça fait du bien, ça enthousiasme et ça réchauffe notre confiance en l'humain et en le social, bref, le contraire de ce que nous fait le regard porté sur la vie politique actuelle en France.
Il s'agit de la mise à disposition libre et gratuite, pour le plaisir de l'entraide, d'un magnifique travail d'explication et d'aide à la mise en oeuvre de l'informatique libre. En l’occurrence, c'est, "tout comprendre sur la mise en œuvre des distributions Debian", et ça s'appelle "Les cahiers du débutant".

13/09/2016
***            
Sur les réseaux auto-proclamés "sociaux", Hansi, dans le dernier éditorial du Lug 68 lance avec la verve et la passion qu'on lui connaît, des informations et réflexions dont il est instructif de prendre connaissance.
12/08/2016            
                       ***                                
cochonGratuit Des doutes sur la crapulerie des projets de GOOGLE ? Les faits parlent un langage assez clair : voir cet article d'un blog du Monde qui révèle, en expliquant bien, le type de manœuvre en cours tendant à substituer à ce qu'on appelle la "neutralité du net",  une sélection arbitraire et non-dite des sites accessibles à partir de son navigateur Chrome !
Êtes-vous bien sûr qu'il faut continuer à baisser l'échine en encourageant ce monopole liberticide ? (Navigateur Chrome, moteur de recherche
Google, adresse chez gmail, smartphone sous Androïd,...). Cette information confirme aussi de façon indubitable, le fait que l'utilisation de logiciels privateurs non open-source (Chrome, Safari, Internet Explorer,...) induit toujours la possibilité que l'éditeur vienne discrètement biaiser le fonctionnement en vertu de ses propres intérêts ou de choix qu'il souhaite imposer. Pour la navigation internet, seul un logiciel libre comme Firefox peut être préconisé.
                                                                               
***
Une page informative précieuse et bien actualisée pour maintenir une sécurisation optimale de la navigation sur le web, c'est chez Riseup, et c'est en français !                                                                                                                                                                      3/05/2016                                                     
***

30 minutes pour comprendre l'essentiel des mécanismes de surveillance de la vie privée 
et pour faire connaissance avec Benjamin Bayart : cette vidéo est d'une belle efficacité sur ces deux objectifs, presque aussi importants l'un que l'autre aujourd'hui, me semble-t-il.                                                                                                                                                                        31/01/2016                                                     
***

Youtube sans être "tracké", c'est possible !
Youtube est une plateforme permettant d'accéder à des ressources très diverses, et c'est comme dans toutes les grandes bennes à ordures, à travers une foule de choses sans intérêt, on y trouve aussi pas mal de contenus précieux (foi de récupérateur invétéré ;-) ). Mais comme c'est Google qui est propriétaire de l'affaire, il y met en œuvre, avec toute la virtuosité qu'on lui connaît, les dispositifs de surveillance et de collecte de données dont il fait son beurre. Ceci pousse les plus réveillés d'entre nous à éviter autant que possible la fréquentations de ce site, voire à œuvrer à la mise en place de plateformes alternatives libres pour les partages de contenus (faudra en reparler). En attendant, une fonctionnalité existe sur Youtube, suffisamment bien cachée pour que le gros de la troupe ne risque pas de la découvrir : page de configuration permettant de refuser de se soumettre au trackage. Mais attention, il faut le faire sur chaque navigateur qu'on utilise, et sur chaque ordinateur par lequel on se connecte ! Et il s'avère nécessaire d'aller régulièrement vérifier que la configuration "avec mouchards" par défaut n'a pas été sournoisement rétablie sans qu'on l'ait demandé.   20/01/2016

***

L'internet, c'est bon pour la culture ? oui, mais pas Google !

Pour être sans illusion sur ce qui peut à terme jouer une rôle culturellement positif dans ce formidable outil qu'est l'internet, cet article de Thierry Klein (y'a pas que les Étiennes dans la vie ;-) ) apporte des réflexions à mon sens très pertinentes. Il est paru dans Libé en 2009, et, moyennant les quelques retouches que je lui ai apporté, il ne me semble pas du tout désuet. Voir aussi par là.                                                                                             29/12/2015                                                     
***

Vous avez apprécié Ghostery ?

Désinstallez-le vite et passez à Privacy Badger

Ghostery, la géniale extension de navigateur permettant de bloquer les « mouchards » et les « cookies tiers », est un logiciel certes gratuit mais non-libre, dont l'utilisation suppose l'acceptation de clauses de propriétés qui se cantonnent dans les modèles de l'activité marchande conventionnelle publicito-dépendante. En effet, Ghostery se finance grâce aux utilisateurs qui veulent bien cocher, lors de la configuration, l'option « Ghostrank » qui a pour effet que des informations sont automatiquement collectées, portant sur le matériel et sur les pratiques des utilisateurs. Ghostery s'engage à ne les utiliser que pour produire des statistiques (donc, respectant la vie privée des personnes) qu'il peut vendre à des organismes commerciaux intéressés.
Ce mode de fonctionnement bien que transparent et loyal, ne se démarque donc pas des modèles classiques de l'économie du « vieux monde », et valide la voie de l'intensification de la cyber-gouvernance de la société.
Privacy badger, par contre est une extension sous licence GPL, c'est-à-dire préservant toutes les libertés fondamentales de l'utilisateur, y compris celles de modifier et personnaliser le programme. Elle est créée et maintenue par une « communauté de projet », et les besoins de financement ne sont assurés que par dons participatifs volontaires (au bon cœur des utilisateurs). Ceci évacue notamment tout risque que le projet puisse dériver dans des directions qui n'iraient pas dans le sens de l'amélioration du service rendu à l'usager.
Si le logo est peut-être moins « fun » que celui de Ghostery, ses fonctionnalités, elles, sont au moins aussi pointues
L'installation se fait par le menu outil/modules complémentaires de Firefox.
Après l'installation, on peut installer tranquillement le bloqueur de pub Ublock Origin (à préférer à toutes les variantes d'Adblock), qui
permet d'avoir connaissance, pour chaque site consulté, du pourcentage du flux de données qui est économisé grâce à l'usage de l'extension (merci ! dit ma planète), ainsi que du taux d'accélération qui en résulte pour la navigation. Une évaluation chiffrée, donc, du niveau d'honorabilité des pages web, et tout va pour le mieux dans le meilleur des internets :-) .
Un regret ? Privacy Badger n'est pour l'instant pas disponible pour le navigateur de la suite Seamonkey, pour lequel Ghostery reste donc encore un outil bienvenu.
26/10/2015 rev le 29/12/2018          
***
Cookies "tiers" quaesako ?
Dans un éditorial du LUG68, Hansi a tenté une explication très instructive de ce que sont les cookies, et des problèmes qu'ils soulèvent. Il dévoile aussi les conséquences du recours naïf aux fameux "liens sociaux"  (F, T, L, etc...) que les webmasters "bien branchés" positionnent volontiers sur leurs pages web. On comprend tout. Et l'on en tire la confirmation de l'importance qu'il y a à bien faire tourner une extension "anti-mouchards" dans son navigateur ! (dommage, ça, il ne le dit pas..., mais voir ici)

***
Propriété intellectuelle ? Mensonge !
Parmi les choses fondamentales auxquelles Richard Stallmann a le génie d'essayer de nous réveiller, il y a la question de la soi-disant "propriété intellectuelle" au sujet de laquelle il suffit de réfléchir un peu pour découvrir qu'il s'agit d'une formidable "escroquerie intellectuelle",  puissamment mortifère hélas ! Dans cette petite vidéo, Stallmann argumente rapidement cette idée, puis, notre cher Albert Jacquard commente et développe avec bonheur, bien qu'on le sente déjà bien fatigué (c'était sans doute très peu avant son décès). Ça tombe bien, qu'un monsieur qui a l'heur d'être considéré comme quelqu'un de respectable à la Fédération des écoles Steiner en France n'hésite pas à prendre des positions courageusement anti-conformistes pour la vie sociale  ;-).

***
Question de spams
Ici un petit article et quelques réflexions sur la problématique des "indésirables" du courrier électronique et de certaines conséquences du phénomène.

***
Réactiver Ghostery ?
Attention, il s'avère que certaines mises à jour de Firefox ont pour effet de modifier la configuration du "module complémentaire" Ghostery qui, allez savoir pourquoi (hum ! ) continue par exemple à lister les mouchards, mais s'abstient soigneusement de les bloquer ! Il faut, dans ce cas, revenir cliquer gauche sur l'icône de Ghostery, "fermer le didacticiel" et cliquer sur l'engrenage qui fait apparaître l'onglet "options" permettant d'ouvrir la fenêtre de configuration des options. Là, descendre, pour trouver les onglets Mouchards et Cookies, et pour chacun d'entre eux, cliquer sur "Sélectionner tout". Ne pas oublier ensuite d'aller finir en cliquant sur le bouton "enregistrer", tout en bas de la page. Et voilà ! jusqu'à la prochaine mise à jour...
La  vie privée sur le net est "par défaut" bafouée et exige pour être préservée une affirmation et une vigilance permanente. À bon entendeur...
                                                                                                                                                                                           19/01/2015                   
***

Quitter Laposte.net ?

On trouve ici un petit tutoriel que j'ai rédigé à l'intention de ceux qui souhaiteraient de l'aide pour migrer en douceur leur messagerie de Laposte à gmx.
***

Pourquoi le logiciel libre est plus important que jamais

En cliquant sur le fumeux dessin du haut de cette page, on atteint une page d'argumentaire magistral pour expliquer l'importance de ne pas laisser les grosses multinationales coloniser l'internet et nos vies numériques. Lien à faire circuler sans réserve !                                08/10/2014

***
Si l'on dispose de 11 minutes que l'on pense pouvoir consacrer à lire paisiblement un texte, alors allons-y, fonçons ici, sur Framasoft, pour y lire l'excellente traduction de l'intervention de R.Stallman de cet automne, à l'occasion des 30 ans du mouvement GNU. Un savoureux bon-sens, qui décoiffe bien. Et les commentaires en dessous, en particulier celui de Véronique Bonnet, valent aussi leur pesant de moutarde pour bien se déboucher les neurones et le reste s'il y a lieu.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        05/05/2014
***
Vous cherchez un moteur de recherche ;-) alternatif  ? n'hésitez pas, installez ixquick/startpage, dans votre navigateur. Lire ici l'article de wikipédia qui y est consacré. Il semble qu'on ne fait actuellement pas mieux dans le sens de la sobriété et de la garantie de respect de la vie privée. Utilisez ixquick, et oubliez google !
Il s'agit de rien d'autre que de ne pas contribuer naïvement à laisser penser qu'une informatique sans Google est impossible. L'enjeu sociétal est important, et il y a urgence. En effet, de la même façon que tous les géants de l'informatique privatrice, Google est fort habile à entortiller (engoogler) ses usagers dans des raies dont il est ensuite très fatiguant et compliqué de se défaire. Lisez par exemple ce témoignage d'une journaliste de Rue89 qui s'y est essayée, après s'être alarmée du fait qu'elle était insidieusement devenue complètement dépendante de cette entité pourtant notoirement peu digne de confiance.                      13/10/2013 rev 04/12/17

***

Pour disposer d'une adresse permettant d'échanger confortablement sur la toile, toutes les dernières affaires en cours confirment qu'il existe pas mal de fausses bonnes solutions :-(  Parmi celles qu'il est particulièrement recommandé de fuir au plus vite, on a bien sûr Gmail, qui travaille cyniquement au grand monopole de la surveillance globale mondialisée, mais aussi Yahoo et Hotmail. Quant aux adresses proposées par les fournisseurs d'accès comme Free, Orange ou Sfr, elles ne sont non-plus pas recommandables dans le sens qu'elles ne sont garanties que tant que l'on reste chez ce  fournisseur d'accès, et qu'elles brident donc sur ce terrain, la liberté de choix.
Par conséquent, il reste à faire le tour des autres propositions d'adresses électroniques et si l'on cherche à camper dans le domaine du "gratuit", la solution, à ma connaissance, actuellement la meilleure est gmx.fr, entreprise dynamique qui s'engage à respecter la confidentialité et à ne recourir pour ses serveurs et bureaux qu'à des fournisseurs d'électricité "renouvelable" : un plus, non ?  Et on y trouve un webmail sobre, efficace bien paramétrable, à volumes non-limités, bref, ça roule. Quant à laposte.net, qui se sentait encore jadis liée par son nom à une éthique de fournisseur de service public, c'est devenu, avec ses métamorphoses récentes, une usine à gaz chaotique et mal fichue dont notamment on ne parvient pas à piloter le filtre antispam qui fait n'importe quoi. Ce n'est donc plus à recommander.
                                                   26 juillet 2013 mis à jour le 17 septembre 2014


"Les documents fournis par Edward Snowden n'en finissent plus de jeter une lumière crue sur le système d'écoute de la NSA, l'agence de renseignement américaine. Les 4,5 millions de clients d'Orange utilisant une adresse e-mail @wanadoo.fr ont ainsi fait l'objet d'une surveillance étroite en janvier 2013, a révélé hier Le Monde. La semaine dernière, le Washington Post estimait à 250 millions le nombre de carnets d'adresses Yahoo, Gmail, Hotmail et Facebook aspirés en un an par le service de renseignement. Et cela pour ne parler que du courrier électronique ! Big Brother n'est pas bien loin et jusqu'à présent tout le monde semble s'y résigner. « La liberté de communiquer et de bénéficier du secret de la correspondance est une pierre angulaire du fonctionnement des démocraties », rappelle la directrice du Monde. Il est urgent que l'opinion publique et les politiques saisissent la nécessité d'une stricte régulation et d'un contrôle démocratique dans le domaine. "   (éditorial de la lettre d'Arobase.org d'octobre 2013)
    Mais il est surtout urgent que l'usager de base ait tout simplement le bon sens de ne pas se laisser faire et manipuler, en "adhérant" docilement (en payant même, bien souvent ! ) à ces dispositifs de surveillance et de privation de liberté.

***

Pour ceux qui n'aiment pas trop se sentir seuls,  une information à prendre en considération : voilà que la nécessité sociétale de se tourner vers le logiciel libre est maintenant affirmée par l’administration gouvernementale elle même, contre-signée par un Jean-Marc Ayrault soi-même : voir http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2012/09/cir_35837.pdf
On a là un encouragement très soigneusement argumenté à tourner la page du vieux monde des logiciels privateurs.
Lorsque le bon sens surgit même de la bouche des énarques, ça mérite d'être souligné isnt'it ? La majorité des écoles Steiner de France ainsi que les structures mutualisées qu'elles se sont données vont elles encore persister longtemps dans l'inertie, la paresse intellectuelle et l'opportunisme à courte-vue qui ne peuvent guère plus être que les seuls motifs qui subsisteraient, me semble-t-il, à ne pas ouvrir les yeux et à ne pas faire des choix en cohérence avec la vision de l'homme et de la société qui sous-tend cette pédagogie ?                                                                                          24/09/2012
***

Quelle distribution Gnu-Linux choisir ?
Ubuntu après avoir été champion de la popularisation de l'informatique libre semble s'être laissée entraîner dans la course au gadget et aux sophistications "boîtes noires" infantilisantes... On peut trouver une bifurcation simple d'emploi et semblant s'en tenir à un développement sobre et raisonnable, c'est Mint. C'est solidement adossé à la communauté Debian, donc, que du recommandable ! Si l'on veut  une distribution garantie sans soucis, la recherche de tranquillité poussera à choisir  Mint 18.1, (18.2 et 18.3 m'ont donné des coinçages avec seamonkey et Language Tool de LibreOffice) garantie supportée jusqu'en 2021. De quoi voir venir... La version XFCE  est la plus sobre en ressources et la moins proposeuse de gadgets. Un symptôme qui ne trompe pas ? il n'y a pas un seul jeu inclus par défaut dans la distribution. N'est-ce pas dire que c'est de la bonne informatique ? l'abêtissement n'y est même pas encouragé ! ;-)
On trouve ici une petite page odt de tutoriel "pense-bête" pour une installation de base.
05/07/12 rev 02/04/2018       
***
Sous la plume de Thierry Noisette, un article  de ZDNET.fr attirant l'attention sur les possibilités et les enjeux considérables du logiciel libre dans le fonctionnement de nos associations. Les profs de sciences au premier chef devraient tous, me semble-t-il autant que possible soutenir et stimuler les efforts de libération de l'informatique au sein de nos institutions. La plupart d'entre-elles ont en effet, par défaut de compétences présentes au moment 'm', dû s'informatiser sous la guidance très peu désintéressée des requins du vieux monde de l'informatique privatrice, et sont dès lors tombées dans une dépendance perverse dont il n'est pas facile de se dépêtrer. Or nous sommes, en tant qu'écoles, qu'on le veuille ou non placés en position de références quant aux pratiques de la vie sociale concrète. Et l'informatique libre, si elle n'est pas une condition suffisante pour une mise en œuvre humaine et éthique des technologies numériques de l'information, est cependant, au plan global, une condition nécessaire. Je trouverais bien que l'on fasse largement circuler les informations contenues dans ce billet, pour donner courage et montrer que c'est possible !
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      juillet 2012

Des liens en mode LILO (Dernier Entré - Dernier Sorti)

Facebook sait si vous êtes gay, Google si vous êtes enceinte... le blog de Jean Marc Manach : une lucidité qui décoiffe ! Plein de trucs bon à savoir pour ne pas surfer trop naïf et peut-être faire le pas de cesser de confier la gestion de son courrier électronique à Gmail...

Pourquoi le format .doc de Micro$oft ne doit pas être utilisé pour échanger des fichiers textes ? article en 4 épisodes publié en 2011 dans le Recueil d'informations de l'École Mathias Grünewald (rtf de 23 kio)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_Art_Libre

http://artlibre.org/licence/lal

Du Bon Usage De La Piraterie - Culture Libre, Sciences Ouvertes de Florent Latrive

Article tiré de Libé sur "Facebook et la dénaturation de l'Internet"

Jacques Henno, journaliste spécialisé sur l'observation des "nouvelles technologies" présente ici son dernier livre : intéressant pour comprendre en quoi les grands monopoles posés sur les TICE sont toxiques et doivent être combattus.

Réflexions sur l'introduction de l'ordinateur dans la pédagogie (traduction d'un article de Erziehungskunst)

Pourquoi choisir GNU-LINUX plutôt que des systèmes propriétaires privateurs ? Une page d'un Blog du journal Le Monde qui argumente.

Les "bienfaits" de la téléphonie mobile à l'école, vus par un prof de lycée qui préconise la "résistance".

Le nouveau doudou pour éviter de devenir adulte ? (petit article de Terra Eco)

Interview de R. Stallman dans Libération : les libres paroles de l'un des pionniers de l'informatique libre.

Une appli pour prendre connaissance des métadonnées qu'on se fait collecter à son insu quand on utilise le fournisseur de messagerie Gmail (article de Rue89)

Article du Monde (4 juillet 2013) décrivant les processus de  surveillance et BigBrotherisation en France : édifiant !

La netocratie bientôt au pouvoir ? (article de Rue 89)   

Superbe conférence, au choix, retranscrite ou en vidéo, par Véronique Bonnet :   Vers un espace numérique libre : lecture philosophique 

Un magnifique exemple d'entraide collaborative et de solidarité  : le Lug68 où l'on peut être cordialement encouragé et soutenu dans ses efforts pour prendre en main son informatique. 

- Jérémie Zimmermann présente en 6 minutes de conférence (vidéo) les racines de sa motivation à défendre l'informatique libre.

- Préparer un voyage et choisir son itinéraire ? Y'a pas à hésiter, on peut faire  ça sans faire allégeance à je ne sais quel mastodonte hégémonique, sans être mouchardé à quiconque, en  allant chez Open street Map . C'est un projet collaboratif open source, on peut même contribuer à l'amélioration et à l'enrichissement des cartes.
On peut visualiser selon son choix en
image satellite, ou en cartes routières de plusieurs sortes.    

*

- Pour avoir les yeux bien ouverts sur les processus de détournement de la communication électronique au bénéfice des intérêts financiers privés, agissant dans un total mépris de tout idéalisme culturel et humaniste réel, il faut lire le livre de Dominique Nora et Roberto Di Cosmo, "Le Hold-up planétaire", non réédité mais disponible en libre téléchargement en pdf sur le site des auteurs. C'est certes sorti en 1998, ce qui peut sembler bien vieux, à l'aune de l'histoire des technologies, mais c'est d'autant plus intéressant de voir ce qui se mettait en place alors, pour le mettre en comparaison avec ce que l'on voit aujourd'hui, 18 ans plus tard : à la fois confirmation des orientations hégémoniques mortifères du monde des affaires, et affirmation claire du contre-courant humaniste de la culture de l'informatique libre. On peut y intensifier sa conviction qu'il faut soutenir et nourrir (notamment dans l'éducation) les bonnes pratiques en matière de communication électronique.
    

                                    Mise à jour !
- Tester le débit de sa connexion pour ne pas se soumettre à des réductions sournoises des opérateurs qu'ils posent parfois pour vendre de la "bande passante" qu'ils n'ont pas. Ils ne rétablissent le débit promis que si on le demande explicitement.... Attention ! ce site de test de débit est pourri de mouchards, à ne pas utiliser donc en l'absence de son Privacy Badger !

                                           Haut de page